Chef.f.e.sFranceGuadeloupeMartinique

FR | Chef Jérôme BERTIN | Un Chef Antillais Authentique | FR | GP |

5 Mins read

Etant une référence dans la gastronomie antillaise, Jérôme Bertin est un Chef cuisinier antillais et fondateur de Kreol Fusion. En effet, il partage et valorise ses origines à travers son art culinaire. Nous lui avons soumis notre questionnaire de Proust de la Gastronomie AfroCaribéenne, pour en savoir un peu plus sur sa passion pour la cuisine et pour mieux connaître ses préférences. Et c’est avec joie, bien entendu, qu’il y a répondu par le biais de notre journaliste Maimouna OUATTARA.

 Quel est le principal trait de votre caractère quand vous faites la cuisine ?

En cuisine, j’ai un caractère très généreux. Parce que je suis passionné et que j’adore partager cette passion avec les autres. Cela ne sert à rien d’être en cuisine et ne pas vouloir donner l’occasion aux autres d’apprendre à vos côtés. Et ce plaisir de partager notre savoir-faire, c’est ce qui fait notre métier.

Quelle est la qualité que vous préférez chez les cuisiniers ?

La qualité que je préfère chez les cuisiniers est le partage, c’est à dire transmettre un savoir-faire. Et avoir cette qualité est déjà un grand pas dans ce domaine vu que le partage est le socle de notre métier.

Quel est votre principal défaut culinaire ?

Mon principal défaut en cuisine est que je suis très maniaque. Je m’attache avec un goût et un soin excessif aux détails. Minutieux et scrupuleux, je suis extrêmement préoccupé par l’ordre et la propreté.

Quelle est votre principale qualité culinaire ?

Ma qualité en cuisine, c’est d’aller jusqu’au bout. Même s’il s’agit de recommencer dix fois, au moins on fait une prise de recul. Et les prises de recul sont hyper importantes. On ne doit pas avancer parce qu’il faut avancer, mais se demander si ce que l’on fait est d’abord parfait pour pouvoir passer à autre chose.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce que vous appréciez le plus chez vos amis quand ils cuisinent ?

Ils veulent me faire plaisir avec leurs connaissances, leur savoir-faire, avec leurs plats et ce qu’ils me font découvrir dans le milieu de la cuisine. Généralement, c’est pour manger entre nous et avoir mon appréciation. Et moi ça me plaît. (Rire !)

Qu’est-ce que vous préférez faire en cuisine ?

En cuisine, je préfère faire de la pâtisserie, j’aime plus faire les macarons. Le macaron est un petit gâteau à l’amande, granuleux et moelleux. Il a une forme arrondie, environ 3 à 5 cm de diamètre et est fabriqué à partir d’amandes concassées, de sucre glace, de sucre et de blanc d’œufs.

Comment se décrit votre rêve de bonheur culinaire ?

Je veux connaître par cœur toutes les cuisines du monde, c’est ça mon rêve de bonheur. Cela me permettra de m’améliorer, de mieux connaître mon métier. On ne finit jamais d’apprendre.

À part vous-même, quel type de cuisinier voudriez-vous être ?

Je veux être un cuisinier très sensible à la transmission du savoir-faire. Je pense que c’est ce qui est important dans ce métier. Cela nous permet de développer, de transmettre et de valoriser notre culture. La gastronomie est un élément essentiel de nos cultures. C’est ce qui nous identifie en quelque sorte.

Dans quel pays (pour votre cuisine) aimeriez-vous vivre ?

J’aimerais vivre au Japon. Le Japon est un pays où je rêve de vivre pour exercer mon métier. Ce pays est riche dans pratiquement tout, et même en gastronomie . Ils ont une cuisine traditionnelle qui sert de base à beaucoup d’autres cuisines du monde.

Quel est l’ingrédient que vous préférez ?

L’ingrédient que je préfère, c’est la truffe. La truffe est un champignon hypogé. Il naît au printemps entre avril et juin. Il se présente sous la forme d’une minuscule coupe dont les bords se refermeront et formeront ainsi le tuber. Elle est riche en vitamines A et contient aussi du potassium. La truffe a un goût de terre, d’humidité, un peu d’ail.

Quel est le légume que vous aimez ?

Je préfère la patate douce. Elle fait partie des féculents. Selon la variété, la pelure et la chaire peuvent être pourpres, orangées au jaune. Elle est riche en vitamines, A, B 6, B 9, C, en cuivre et en manganèse.

Quel est le fruit que vous préférez ?

Le fruit que je préfère est la banane douce. J’aime la banane douce à cause de son parfum et de son goût. Je fais des recettes avec un dessert comme plat de résistance. La banane douce favorise une bonne digestion, aide à prévenir l’ulcère, à des propriétés anticancéreux, améliore l’humeur et réduit le stress.

Quel est votre plat favori ?

C’est le thiebou-djene. C’est mon plat de souvenirs d’enfance. C’est une spécialité sénégalaise. Quand je mange ce plat, je me revois dans mon enfance avec ces bons moments, au tour de ce repas avec plein de couleurs. Le thiebou-djene  est fait à base de riz, de viande rouge, de poulet ou de poisson, de légumes bien frais. Je vous assure, c’est délicieux, surtout quand on le mange en groupe… Miam !

Quelle est votre entrée favorite ?

C’est le samosa.  Le samosa est une spécialité indienne. Un samosa ou samoussa est un beignet originaire d’Asie Centrale et du Moyen-Orient. La première fois que j’en ai mangé, j’ai tout de suite aimé. C’est fait à base de farine de blé, viande, pommes de terre, oignon, épices, piment… Trop bon !

Quel est votre alcool favori ?

Mon alcool favori, c’est le Rhum. Je suis quand même antillais.

Quel est votre livre de cuisine favori ?

Le livre d’Un rocher à l’autre de Iris Sullivan et Marcel Ravin. C’est mon livre de cuisine favori.

Qui est votre héros (héroïne) en cuisine ?

Mon héros en cuisine est Marcel Ravin. C’est un chef martiniquais considéré comme un des chefs les plus doués de sa génération. Lire sa Bio ici.

Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout en cuisine ?

Je déteste quand le plan de travail est désorganisé et très sale. La propreté dans la cuisine est essentielle. Cela donne envie de travailler et aux autres l’envie de déguster ton plat.

Qu’est- ce qui vous a rendu plus fier d’avoir fait en cuisine ?

Ce que je suis fier d’avoir fait en cuisine depuis que je travaille, est l’aboutissement d’un livre de cuisine qui a pour titre « GOÛT D’ANTILLES ». C’est ma fierté.

Interview réalisée par Kandanan Maimouna OUATTARA

Pour Oodge Guide, une publication Softconcept Africa

27 posts

About author
* Licence Professionnelle, Journalisme, Ecole de Spécialité Multimédia d'Abidjan (CI)
Articles
Related posts
AfricaCameroonChef.f.e.sWest Africa

FR | Chef Laurent Montcho | Chef de père en fils | CM |

2 Mins read
Laurent MONTCHO est un chef de cuisine originaire du Cameroun. Coiffé de sa belle toque blanche, il nous…
Chef.f.e.sComoresFrance

EN | Chef Ahmada BINALI | The Transmission of Knowledge | FR | KM |

2 Mins read
Chef Ahamada BINALI, from Massiwani Caterer, is a chef with Comorian origin. He opened his Massiwani Traiteur structure…
Chef.f.e.sCongoFrance

FR | Chef Christ BIKOUEDI | De l'Art Plastique à l'Art Culinaire [4/5] | FR | CG |

4 Mins read
Oodge Magazine est partie à la rencontre du Chef Christ BIKOUEDI, originaire du Congo Brazzaville. Christ est née…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *