Chef.f.e.sMadagascarRestaurants

FR | Chef Lalaïna LARTISTIKA | La Transmission du Savoir | MG |

4 Mins read

Chef Lalaina LartistikaNotre Journaliste Alimatou KONE va à la rencontre d’un des plus grands chefs de Madagascar, Lalaina Lartistika, une référence. Lalaina est parti de rien pour gravir tous les échelons dans la cuisine de simple Commis à grand Chef, par son travail et ses innovations quotidiennes. Il répond ici à notre questionnaire de Proust de la gastronomie afro caribéenne.

Le principal trait de votre caractère quand vous faites la cuisine

En tant que chef cuisinier, vu que je donne des ordres dans mon établissement, je dois prendre des décisions. Je doit être intègre pour avoir le respect et la confiance de mon équipe. J’innove au quotidien afin de m’améliorer et ne pas rester dans la routine. Ce métier peut être très contraignant avec nos horaires décalées, le travail le weekend et les jours fériés. Il faut garder les pieds sur terre et rester humble.

Chef Lalaina 02La qualité que vous préférez chez les cuisiniers

Un cuisinier doit être discipliné, organisé et avoir un sens artistique. J’apprécie énormément l’autorité et la capacité à gérer une équipe. Une bonne condition physique et la résistance au stress sont importantes en plus de la curiosité et de la créativité.

 Votre moment préféré en cuisine

C’est le “coup de feu”, quand le restaurant est rempli et qu’on est dans le « jus ». Entre 12H et 14H, 19H et 22H, c’est vraiment les moments où il y a de l’action. J’aime aussi fumer une cigarette après le service (rire) mais ça il ne faut pas le dire.

Votre rêve de “bonheur culinaire”

Réussir à transmettre mon savoir faire à mon équipe et les voir exécuter le travail à merveille et sens mon aide , tout cela me rend très heureux. Le soutien de mes proches et de mes amis font mon bonheur. Par-dessus tout, je suis content de voir mes clients satisfaits et heureux.

Dans quel pays (pour sa cuisine) aimeriez-vous vivre ?

Le Japon, pour leurs techniques de cuisine mais aussi l’histoire de leurs cuisines.

La France et toutes ses régions pour leurs différentes gastronomies, c’est une fierté incroyable.

Et mon pays, Madagascar, dont je ne connais qu’en partie sa richesse incroyable, ses cuisines traditionnelles qui caractérisent chaque région.

L’ingrédient en cuisine que vous préférez ?

Je n’ai pas d’ingrédient préféré en cuisine. J’aime travailler sur tout, tant que c’est frais (cueilli le même jour), c’est même pour cela que mon restaurant le “Marais” possède son propre potager.

 Votre héros (héroïne) en cuisine ?

J’en ai plusieurs mais mon principal héro c’est Monsieur Paul Bocuse. Grâce à sa quête de l’excellence et son prestige, il a réussi à construire un empire autour d’une cuisine du terroir. C’est un innovateur qui a su  transmettre son savoir aux jeunes. Cette citation de lui me plait particulièrement « il faut travailler comme si on allait mourir à 100 ans et vivre comme si on devait mourir demain». C’est quelqu’un qui aime partager le bonheur et le plaisir.

Thierry Max pour ses créations et ses activités humanitaires. Je suis de près son initiative qui a pour but de lutter contre le stress.

Guillaume Gomez, c’est l’un de mes préférés aussi. Il met en valeur la cuisine française. J’ai eu la chance de lui rendre visite à l’Elysée et de le voir à l’œuvre. Il se bat, aussi, pour offrir un avenir meilleur aux enfants défavorisés de Madagascar à travers sa fondation “Ecole de Félix“.

Finanlement, j’ai plusieurs héros en cuisine: Alain Passard, Paul Pairet et bien d’autres. Sans compter, mon maitre, Philipe Gourio, paix à son âme, celui-là même qui m’a enseigné la discipline culinaire.

 Ce dont vous êtes le plus fier d’avoir fait en cuisine ?

La transmission de mon savoir faire à mon équipe. Savoir que j’ai réussi à leur inculquer mon art à ces jeunes et les voir exceller dans mon domaine est l’une de mes plus grandes fiertés. J’ai par ailleurs réussi à mettre en valeur les producteurs, les artisans et les collaborateurs qui travaillent avec moi et cela me rend très fier. En plus, je suis honoré d’être compté parmi les ambassadeurs de Rova caviar .Ils m’ont permis de réaliser certains de mes rêves.

Pouvez-vous nous recommander 3 chefs Africains/Antillais que vous connaissez ou que vous suivez

Christian AbeganChristian Abegan, pour moi c’est le Bocuse de l’Afrique.  Son histoire et son savoir-faire font de lui un patrimoine culinaire africain. J’apprécie beaucoup son sens du respect.

Dieuveil Malonga, il met en valeur l’Afrique à travers ses produits. Il est d’ailleurs propriétaire d’un restaurant «le Meza Malonga », où vous pouvez déguster ses mets d’exception.

En troisième lieu, le Chef Coco Reinarhz résidant à Johannesburg. Il est, pour moi, l’incarnation de l’élégance culinaire africaine tant sa cuisine est spéciale.

J’ai découvert la majorité de ces chefs sur les réseaux sociaux pendant la pandémie du covid-19. Nous préparons ensemble un grand évènement qui se tiendra en Suisse. Ce sera pour nous l’occasion de se rencontrer.

Pour aller plus loin:

Related posts
AfricaCameroonChef.f.e.sWest Africa

FR | Chef Laurent Montcho | Chef de père en fils | CM |

2 Mins read
Laurent MONTCHO est un chef de cuisine originaire du Cameroun. Coiffé de sa belle toque blanche, il nous…
Chef.f.e.sComoresFrance

EN | Chef Ahmada BINALI | The Transmission of Knowledge | FR | KM |

2 Mins read
Chef Ahamada BINALI, from Massiwani Caterer, is a chef with Comorian origin. He opened his Massiwani Traiteur structure…
Chef.f.e.sCongoFrance

FR | Chef Christ BIKOUEDI | De l'Art Plastique à l'Art Culinaire [4/5] | FR | CG |

4 Mins read
Oodge Magazine est partie à la rencontre du Chef Christ BIKOUEDI, originaire du Congo Brazzaville. Christ est née…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *