Chef.f.e.sCongo

FR | Chef Victoire GOULOUBI | Entretiens avec la Pantera Nera [4/4] | IT | CG |

3 Mins read

Victoire GouloubiEntretien en 4 parties avec la Chef Victoire GOULOUBI. 

Quel ingrédient préférez-vous en cuisine ?

L’huile d’olive.

Et dans la cuisine africaine ce serait quoi ?

J’aime beaucoup les prunes (appelées « atangas » au Gabon, « safous » au Congo). Je les adore. On peut en faire des pâtés. J’aurais voulu en proposer ici mais ce n’est pas facile parce que c’est un produit saisonnier et récemment, ma (sœur) cadette, qui est rentrée au Congo m’a dit que depuis qu’elle y est, elle n’en a pas trouvé.

L’huile d’olive, c’est naturel pour les italiens ?

Oui, c’est naturel. On s’en sert même dans les produits cosmétiques. Elle est produite au sud de l’Italie, ce sont les meilleures huiles d’olive.

L’olivier a besoin de beaucoup de chaleur. Au Congo, au Gabon ou en Côte d’Ivoire, la température peut monter jusqu’à 40 degrés ! Pourquoi donc ne pas en importer là-bas pour en cultiver comme d’autre pays ? Le kiwi par exemple, est un produit de l’Australie mais on en trouve aussi en France, en Espagne, en Italie, etc. On peut aussi importer ces produits en Afrique parce qu’on est sous les tropiques. On pourrait créer nos huiles et nos propres vins. On a toutes ces capacités parce qu’on a un sol riche.

Victoire GouloubiQuel est le légume que vous aimez ?

Si on me demande de donner une liste des fruits ou légumes que je préfère, je dirais que je n’en ai pas parce que c’est comme les 10 doigts de mes mains : je ne peux pas en choisir un. Il y en a trop.

Quel est votre plat favori ?

Je n’en ai pas. Je suis gourmande. J’aime tout ce qui est bon.

Quel est votre alcool favori ?

Au niveau de l’alcool, je ne peux pas choisir une marque mais j’apprécie beaucoup le vin blanc.

Quel est le vin rouge que vous pourriez conseiller pour la nourriture congolaise, la viande de brousse/de gibier par exemple ?

C’est une question trop générique. Même pour la viande de brousse. Tout dépend des viandes que l’on a. Chaque viande a une saveur différente. Par exemple, pour l’antilope, cela dépend de la façon dont on la cuisine. Si on en fait une sauce, comment va-t-on la préparer ? Il faut en tenir compte. Il faut connaître tous les ingrédients que l’on a utilisés pour la recette sinon on « abime » un vin. Il y a aussi la manière de cuisiner. Il ne suffit pas de choisir un vin de renom comme un valpolicelli ou chianti pour espérer réussir à l’associer à cette viande.

Quel est votre livre de cuisine favori ?

Je déteste les livres de cuisine (rire). Je pense que ce sont des recueils de cuisine que chaque Chef ou blogueur écrit pour ceux qui aimeraient apprendre la cuisine. C’est très bien pour les amateurs et les passionnés de cuisine.

Ce que j’aime, que j’adore, que je cherche et collectionne, ce sont les dictionnaires culinaires, ou chaque mot a son explication. Chaque technique aussi. C’est très important, surtout pour l’Afrique, car c’est fondamental d’utiliser les dictionnaires culinaires.

Atlante sensoriale dei prodotti alimentariUn Chef doit lire, continuer à étudier, apprendre. C’est fondamental.

Y-a-t-il un livre que (Chef Victoire pourrait) vous recommandez ?

« Atlante sensoriale dei prodotti alimentari » ou, en français : « Atlas sensoriel des produits alimentaires », par Feltrinelli.

Que détestez-vous par-dessus tout en cuisine ?

L’indiscipline et surtout la négligence. Quand on est négligent, on risque de mettre à terre tous les efforts d’un restaurant ou d’un hôtel. Il faut savoir que le restaurant qui se trouve dans un hôtel est pratiquement le cœur de l’activité de l’établissement. Les salaires du personnel sont financés aussi par ce restaurant.

Quand on est négligent, on l’est sur tout, sur la ponctualité à son poste de travail. Si on doit y être à 8h, on n’arrive pas à 8h30. Je suis rigoureuse sur tout, pour l’hygiène par exemple, jusqu’au moindre détail.

La négligence est l’ennemie de l’évolution et du succès. Je suis contre la négligence.

Victoire GouloubiQu’avez-vous fait en cuisine qui vous rend fière ?

Je ne l’ai pas encore fait. Je dois le faire. Je n’en ai pas encore fini avec la cuisine. J’ai fait beaucoup de choses mais je dois encore en réaliser.

C’est très important de créer des contacts individuels, pas forcément basés sur la compétition. Nous sommes nombreux et très talentueux partout dans le monde mais pas toujours connus dans la diaspora ou pas autant que les occidentaux. Mais je dois admettre que depuis deux ou trois ans, les Chefs de notre continent sont mieux mis en lumière grâce à certains facteurs comme le réveil africain, les réseaux sociaux, etc.

Victoire Gouloubi, merci

Pour aller plus loin

88 posts

About author
Fondateur de Oodge
Articles
Related posts
CameroonChef.f.e.sGabonPodcastTogo

FR | Radio | RFI | 7 milliards de Voisins | Au secours, je ne sais pas cuisiner | FR |

1 Mins read
Comment bien choisir ses aliments ? Quels ustensiles avoir dans sa cuisine ? Comment maîtriser les cuissons ?…
BelgiumChef.f.e.sCôte d'ivoireFranceGabonPodcastRwanda

FR | RFI | Podcast | Gastronomie africaine | les spécialités à base de viande | 7 Milliards de Voisins | FR |

1 Mins read
Qu’elle soit de bœuf, de mouton ou encore de poulet, la viande est à la base de nombreuses…
CameroonChef.f.e.sVideo

FR | UN Human Rights | Chef Christian ABEGAN | Promouvoir la Diversité et la Tolérance par l'Art Culinaire | CM |

1 Mins read
Post Views: 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *