Chef.f.e.sGhanaUSA

FR | Eric ADJEPONG | La Cuisine Africaine s’impose dans Top Chef USA | US | GH |

3 Mins read

Eric AdjepongLe chef Eric Adjepong indroduit la cuisine ouest-africaine dans l’émission « Top Chef »

PAR LIZZY ROSENBERG de Distractify – JUIL. 27 2021

Traduction libre en français de Francis Bouss pour Oodge Guide

Bien que Top Chef USA recrute des talents de partout aux États-Unis, nous avons tendance à voir certaines des mêmes tendances culinaires et plats répétés : au début, c’était la gastronomie moléculaire, et ensuite, des coquilles Saint-Jacques (d’où la citation « ce n’est pas Top Escalopes ! ») . Mais Eric Adjepong, ancien de Top Chef Saison 16 et 17, a apporté de nouvelles créations à la table, car il a été le premier à concourir à la préparation de plats ouest-africains.

Cela a finalement inspiré plus de candidats à explorer les profondeurs de la cuisine africaine, et cela a même inspiré l’émission à honorer cette cuisine dans sa nouvelle saison. C’est pourquoi Distractify était ravi de pouvoir parler avec Eric via Zoom au nom d’ AYO Foods, pour discuter de l’impact de sa cuisine sur Top Chef, de son amour éternel pour la cuisine ouest-africaine et du soutien qu’il a reçu de ses collègues concurrents. Inutile de dire que sa cuisine a sérieusement changé la donne.

Eric est ravi de partager des plats d’Afrique de l’Ouest sur ‘Top Chef’ et à travers son partenariat avec AYO.

Eric connaît bien les arts culinaires. Après avoir grandi dans le Bronx et obtenu un diplôme de Johnson & Wales, il a travaillé dans divers restaurants étoilés Michelin. Finalement, il a décroché une place dans la saison 16 de Top Chef, où il a atteint le niveaux 3 avec ses créations d’inspiration ouest-africaine à mourir d’envie. Bien qu’il y ait beaucoup de choses qui distinguaient Eric de ses collègues concurrents, il s’est avéré être l’un des premiers à apporter des épices et des plats africains traditionnels à la table.

“Quand je suis entré dans l’émission [dans] la saison 16, il n’y avait pas eu de chef pour cuisiner des plats du continent africain. Et quelque chose que je dis assez souvent, c’est que cela n’a pas trop de sens pour moi à quel point le continent [de l’Afrique] est, et à quel point la nourriture est inconnue ou pas connue », explique Eric.

Cela a effectivement ouvert des portes aux concurrents sur les saisons à venir. En fait, la saison 18 avait un épisode entier consacré à la création de plats inspirés de différentes cuisines panafricaines.

“Pouvoir être là-bas et prendre le risque de cuisiner des aliments que les gens ne connaissaient pas – les juges en particulier – était génial. Voir cela continuer avec les chefs après ma saison était exactement ce dont nous avions besoin”, a-t-il déclaré.

C’est pourquoi Eric était si heureux de s’associer à AYO Foods – société qui fabrique des plats, des sauces et des épices d’Afrique de l’Ouest, apportant les saveurs qu’il a toujours aimées et avec lesquelles il a grandi sur les marchés occidentaux.

“AYO Foods défend la cuisine et la nourriture d’Afrique de l’Ouest depuis un certain temps maintenant… Je suis évidemment un grand fan et défenseur de la nourriture de la région de l’Afrique de l’Ouest”, a-t-il déclaré. “Et s’associer et rassembler nos forces était une évidence.”

Du riz Jollof à la soupe aux feuilles de manioc, il dit qu’il y a trop de bons produits dans la gamme pour choisir un favori, mais ils valent tous la peine d’être essayés si vous souhaitez élargir vos horizons aux cuisines ghanéenne, sénégalaise et d’autres cuisines d’Afrique de l’Ouest.

Le soutien qu’il a obtenu de ses concurrents est sans égal.

Parfois, les émissions de concours de cuisine favorisent un environnement de jalousie et de ressentiment, mais Eric nous dit que lui et ses collègues concurrents de la saison 16 sont toujours incroyablement proches, et ont même un groupe de discussion toujours actif, depuis la saison diffusée en 2018. Bien qu’il suive le plus souvent Justin Sutherland, Eric dit qu’ils sont tous un groupe d’amis très unis qui se rendent visites dans leurs restaurants respectifs ou même dans leurs domiciles – comme s’ils étaient dans une fraternité ensemble.

“Nous sommes tous de la famille”, dit-il. “C’est non seulement génial de rivaliser avec ces chefs, mais aussi de construire un réseau. Et vraiment d’appeler ces gars des amis, de pouvoir aller n’importe où à travers le pays et d’avoir un endroit pour manger ou un endroit pour se reposer la tête est génial”, explique-t-il.

“Nous essayons tous d’entretenir cette relation et de nous encourager mutuellement les uns les autres”, poursuit Eric. “Nous avons des familles avec des bébés qui entrent dans le giron maintenant – c’est génial de faire partie de cette fraternité Top Chef.”

Pour aller plus loin:

P.S. Si vous avez apprécié cet article, pensez à soutenir notre webzine  avec un petit don mensuel ou unique. Merci pour votre soutien!

95 posts

About author
Fondateur de Oodge
Articles
Related posts
CameroonCentral AfricaChef.f.e.sRestaurants

FR | Laurent MONTCHO | Un chef méticuleux | CM |

2 Mins read
MONTCHO Laurent est un chef de cuisine originaire du Cameroun. Fils d’un chef de cuisine talentueux, c’est naturellement…
CameroonChef.f.e.sSwitzerland

FR | Carole BEFOLO | L'Africanisant: un art, une vision [3/3] | CH | CM |

4 Mins read
3ième et dernière partie de notre entretien avec la Cheffe Carole BEFOLO. Elle se plie ici à notre…
CameroonChef.f.e.sSwitzerland

FR | Carole BEFOLO | L'Africanisant: un art, une vision [2/3] | CH | CM |

8 Mins read
Carole BEFOLO est une chef afro-descendant qui travaille entre la France et la Suisse. Elle répond ici aux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *